portrait de Noa

Mon plaisir est de savoir que depuis ce shooting, Noa est devenu modèle pour l’agence Ministar à Bruxelles.

 

Les portraits d’enfants ne sont jamais gagnés d’avance surtout en studio. L’ambiance des lieux peut vite intimider l’enfant et il devient alors difficile d’obtenir des images vivantes et en mouvement.
Je pense que si l’on veut garder une certaine spontanéité tout en ayant la possibilité de les diriger, il faut absolument créer un lien avec l’enfant. Ici, je dois dire que dès le début j’ai su qu’il n’y aurait aucun soucis… Avec Noa, ça a tout de suite ‘collé’ entre nous. On a vite abandonné les accessoires habituels pour passer à des idées plus ‘fun’. Dès que je proposais une attitude, un mouvement Noa était à fond dedans. Cela a été une séance très agréable.

En plus d’une chouette séance, ça été un très belle rencontre. Mon meilleur souvenir – en plus de superbes photos – ça a été un ‘check’ entre homme à la fin de la séance.